lundi 26 octobre 2015

Retour sur la foire de Saint-André

Un week-end de dédicace bien sympathique

C'est au beau milieu d'une exposition de peintures et de sculptures que j'ai posé mes livres le temps d'un week-end, à la foire de Saint-André d'Apchon.
Mes fans de la première heure étaient au rendez-vous et sont venus découvrir en avant-première le nouveau Poljack, mais il y a eu aussi de nouveaux lecteurs qui ne savent pas encore qu'ils viennent de mettre le doigt dans un engrenage infernal.
Je devrais peut-être mettre une mise en garde : Attention, risque d'accoutumance élevé !

samedi 17 octobre 2015

Poljack à la foire

Samedi 24 et dimanche 25 octobre : Foire annuelle à Saint-André d'Apchon

À l'occasion de la sortie de "La momie drômoise" je dédicacerai mes livres lors de la foire de Saint-André d'Apchon.
Vous pourrez me rencontrer à la halle des sports, ou dans l'annexe juste à côté (l'emplacement n'est pas encore défini).
C'est avec plaisir que j'échangerai avec vous sur mon travail.

jeudi 15 octobre 2015

La momie drômoise

En vente dès aujourd'hui sur la boutique en ligne de Book on Demand (BoD).
Accédez-y directement en cliquant sur le lien "Acheter Poljack" de mon blog.

lundi 12 octobre 2015

IL ARRIVE !

Poljack - La momie drômoise

Plus que quelques jours de patience !

Le voilà. tout beau, tout neuf, le nouveau Poljack.
La publication est lancée, dans quelques jours il sera disponible en ligne sur Amazon, Fnac, Decitre, Chapitre ou vous pourrez le commander directement chez votre libraire préféré avec  le numéro ISBN : 9 782 3220414 11.

Vous pouvez également le commander directement sur la boutique BoD en cliquant sur le lien "Achetez Poljack" sur la page d'accueil.


La photo n'est qu'un aperçu, les proportions ne sont pas exactes, mais il devrait ressembler grosso modo à ça…

jeudi 8 octobre 2015

MILLÉNIUM 4 - Ce qui ne me tue pas

Un quatrième volume très controversé !

On peut dire que ce quatrième titre de la série "Millénium" aura fait couler beaucoup d'encre, qu'elle soit réelle, dans les magasines, ou virtuelle, sur la toile. Mais d'où vient cette agitation ?
Pas forcément de la qualité d'écriture de son nouvel auteur, David Lagercrantz. On y reviendra plus tard.
Qu'il y est eu désaccord entre la maison d'édition de Stieg Larsson, le père et le frère de ce dernier qui en possèdent les droits, d'une part, et l'ex-compagne de l'écrivain décédé qui n'a eu droit qu'aux miettes pour cause de défaut de mariage, d'autre part, c'est un fait établi. Mais est-ce la dessus, quel que soient les torts de part et d'autre, que l'on doit juger une œuvre ?
Certains, pourtant, ont allègrement mélangé vie privée et écriture !

Mais qu'en est-il du roman ?

"Ce qui ne me tue pas" est un vrai bon polar. Pas le polar du siècle, ni même de l'année, mais il reste qu'il est diablement bien foutu. On ne décroche jamais, le suspense est là, l'intrigue est solide, et on retrouve avec un réel plaisir les personnages qu'on avait découvert dans les précédents opus.

Bien sûr, on pourra lui reprocher le manque d'épaisseur de ces dits personnages, Mikael Blomkvist en tête. Peut-être (et là, je me mets à la place de l'auteur) parce que justement ce ne sont pas ses "bébés". On reproche également à Lagercrantz d'avoir fait de Lisbeth Salander une espèce de justicière… Mais n'a-t-il pas simplement poussé plus loin une tendance que l'héroïne montrait déjà ? Quant aux personnages secondaires, ils ne sont pas laissés pour compte et l'ensemble est tout à fait cohérent.

Alors, si vous avez aimé les romans de Stieg Larsson, ne boudez pas votre plaisir, lisez le volume 4. Et si jamais vous en sortiez déçu, dites vous que ce qui ne vous tue pas…

dimanche 4 octobre 2015

L'AVIS D'UNE BLOGUEUSE…

Mel'anie gr, blogueuse littéraire sur "bouquinsprlefun" donne son avis sur mon roman.

Les Sbires d'Agouna
 
Au départ, le titre ne me donnait guère d'informations, ne me parlait pas beaucoup. Je savais que je vivrai une aventure, mais où, qui, pourquoi, aucune info.

Couverture noire et blanche avec le titre en rouge, aucune idée du contenu. Illustration sympathique : une silhouette qui fait le tour du monde. Mais qui est-ce ? Nous, lecteur ? Ou plutôt un personnage en particulier ?

Un personnage principal, dans la ville de Paris. Un géologue qui vient à sa rencontre et disparait dans des circonstances suspectes. Une recherche d'informations sur un peuple jusque-là peu connu, et qui a malheureusement des coutumes et croyances effrayantes… Un voyage pour une agence plutôt spéciale, qui nous emmène, nous aussi lecteurs, vers le sud de la France puis le Nord de l'Europe, puis ici, puis là… vous l'aurez compris, ce livre dépayse autant qu'il surprend !

Une quête avec une bonne raison de partir, mais aussi des personnages hauts en couleur, une expédition forcée mais accompagnée, ce livre va au-delà du simple livre. On est hypnotisé par l'aventure, la curiosité qu'elle procure, l'envie d'apprendre des détails historiques mais aussi culturels….

Ne vous y trompez pas, on ne s'ennuie à aucun moment car le style est très spécifique : on passe d'un endroit à un autre en quelques pages. Des environnements très opposés, décrits très rapidement et très franchement, sans trop de "sentiments" mais avec un œil juste et clair. De ce fait, l'aventure prend des tournures incroyables sans que l'on s'en rende compte. On se laisse porter très loin, très facilement. Très bien documenté, on se représente tellement les scènes que ce roman ferait un excellent film, avec des scènes excellentes dans ces environnements totalement opposés. On est dérouté, étonné, dépendant du devenir des aventuriers, et c'est tout ce que j'aime dans ce style de roman. Et une touche de modernité, de mordant, d'humour, qui donne à la recette un goût de tarte au potiron bien épicée ! Particulièrement grâce à des périphrases, des groupes pronominaux adorables et bien pensés, des moments où un personnage s'adresse directement au lecteur et le fait saliver à midi moins cinq.

A découvrir absolument, où vous ne saurez jamais qui est Agouna et ce que sont ses Sbires…

samedi 3 octobre 2015

DÉDICACE

Je serai en dédicace en compagnie de l'auteur roannaise Déliat S. L. (En quête de mon destin - tome 2) le samedi 10 octobre, à partir de 10 heures,
à la librairie Ballansat, à Renaison.

Pour moi, il s'agit toujours de mon roman "Les sbires d'Agouna", en attendant la
sortie prochaine de "La momie drômoise".

Nous vous attendons nombreux !