dimanche 29 novembre 2015

NaNoWriMo 2015, C'est terminé !

Officiellement, ça ne se termine que demain, mais je viens de mettre un point final au journal de Sheila Mcfindley, ce qui termine mon roman.

J'ai écrit en tout 73 300 mots, à quelques interjections près.

Il me reste maintenant le long travail de relecture, de corrections et de mises en page. Je ne suis toujours pas décidé de la façon dont je vais intégrer le journal de Sheila dans l'ensemble…
J'ai bien sûr ma petite idée, mais il représente à lui seul plus de la moitié de l'ensemble. Il faut donc que sa découpe soit harmonieuse, tant sur la durée de lecture que sur la cohérence du récit.

L'ensemble a été déposé ce jour et est donc protégé.

Certificat de protection eAuteur

Référence : f4251
Date : 29/11/2015 
 
Je laisse l'ensemble des deux textes (le corps de l'histoire sous l'onglet "NaNoWriMo" et le journal de Sheila sous l'onglet du même nom) en lecture libre jusqu'à lundi midi.
 
Le roman paraîtra en début d'année 2016.

vendredi 27 novembre 2015

Dédicace

Petit rappel pour les Roannais

Demain samedi 28 novembre, venez me rencontrer lors d'une séance de dédicace à l'Espace Culture du Centre Leclerc de Riorges.

Je serai heureux de vous y accueillir, à partir de 18 heures.

samedi 21 novembre 2015

Un peu de pub pour les copains

C'est tout frais, ça vient de sortir :

Le secret de Parvaron par Gilles Bardet

http://www.laventureparlecrit.com/2015/11/a-decouvrir-le-secret-de-parvaron.html

NaNoWriMo, pari gagné !

Après pas mal de doutes sur la possibilité d'écrire 50 000 mots avec un récit que j'ai démarré comme une nouvelle, et terminé en 32 000, je suis arrivé aujourd'hui au chiffre fatidique !

J'avais d'abord essayé d'approfondir certaines scènes, certains personnages, mais je me suis vite rendu compte que ça serait loin de suffire. À la fin de cet exercice, il me manquait encore environ 15 000 mots.

J'ai alors eu l'idée d'un nouvel angle, en faisant parler un autre personnage. J'ai choisi évidemment l'un des principaux personnages féminin, Sheila Mcfindley, mais je ne voulais pas qu'elle reprenne toute l'histoire du voyage, c'est donc sur les presque quatre années précédant le départ que j'ai centré son histoire.
Depuis son entrée à l'école de pilotage, jusqu'au décollage du John Castleberry.

Durant cette période, Sheila tient un journal où elle se raconte plus qu'elle ne parle de ce qui se passe durant sa formation.

Quand j'ai commencé à rédiger son journal, je ne pensais pas arriver à remplir les 15 000 mots manquant…
Je me trompais !
J'étais  loin d'imaginer qu'elle avait autant de chose à raconter…

J'ai donc franchi le cap des 50 000 mots, mais Sheila à encore pas mal de choses à confier à son journal. À l'heure où j'écris ces lignes, ses derniers mots datent d'avril 2070, c'est-à-dire qu'elle en est au derniers mois de formation à l'école de pilotage. Il lui reste à terminer cette période, et à passer les neuf mois supplémentaires sur Luna 2.

Vous serez surpris de découvrir qui est vraiment Sheila Mcfindley, ce qu'elle a vécu, ce par quoi elle est passée…

Je le mettrai en  ligne sur une page à part, pour quelque temps, avant d'attaquer, le mois prochain, le travail de relecture, correction, mise en page et publication.

jeudi 19 novembre 2015

En dédicace

Amies et amis lectrices et lecteurs du Roannais, plusieurs dates pour me rencontrer dans les jours à venir :

D'abord le samedi 21 novembre entre 10 h 00 et midi

Librairie Ballansat
Renaison

Ensuite le samedi 28 du même mois, à partir de 18 h 00

Espace Culture
Centre Leclerc
Riorges

Et le samedi 12 décembre, à partir de 14 h 00

Forum Mirose
rue Charles de Gaulle
Roanne

Je vous y attends !

samedi 14 novembre 2015

Nouveaux point de vente pour La Momie Drômoise


Heureux habitants du Roannais et de ses environs et autres lecteurs francophones de la planète, un bibliophage sachant bouquiner me fit part, il y a peu, de sa difficulté à trouver mes ouvrages dans les rayons de ses temples de la culture de prédilection.
Mais, lui fis-je remarquer, vous pouvez déjà obtenir mes livres à la librairie Mayol, rue du Général de Gaulle, à Roanne, à la librairie Ballansat, à Renaison, ou les commander chez n’importe quel libraire de France et de Navarre…
Bien sûr, me répondit-il, mais certaines personnes préfèrent les grands espaces aux petites boutiques où l’on se retrouve confiné entre les étagères surchargées dès que l’affluence dépasse les trois badauds.
Il est vrai que les progrès du progrès ont chassé le spécialiste, pour centraliser dans un même lieu les lettres, la musique et l’image ; des endroits où, je le reconnais, il peut être agréable de sauter du rayon livres à celui des disques, qu’ils soient compact ou de vinyle, avant d’aller admirer le dernier modèle de télévision à écran incurvé ou la mini chaîne Hi-Fi qui vous annonce vos rendez-vous, fait le café et énerve les voisins tout aussi bien que la vieille stéréo qui trône encore au salon.
Réjouissez-vous alors, modernes déambulateurs de grandes surfaces, dès demain samedi, le temps de la mise en rayon, vous trouverez mes excellents romans pleins d’aventure et de suspens aussi bien à l’Espace Culture du Centre Leclerc de Riorges qu’au Forum Mirose du centre-ville de Roanne.
Comme le disait si bien Philippe Meyer qui a bien souvent enchanté mes oreilles matutinales, nous vivons une époque moderne, le progrès fait rage…

À mes lecteurs NaNoWriMo

Salut à tous et merci d'avoir suivi cette périlleuse et grandiose aventure au-delà de notre système solaire.
Comme vous avez pu  le constater, si vous avez lu jusqu'au bout, je suis arrivé au terme de ce récit… Mais le NaNoWriMo, c'est cinquante mille mots, et je n'ai publié, pour faire le tour de cette histoire, qu'un peu plus de trente mille mots.
Mais je tiens à aller au bout de ce challenge, à essayer en tout cas. je ne suis pas certain de réussir, mais j'y travaille.
Aussi, je reprends depuis le début, approfondissant des situations ici, des personnages là, au gré des pages et de l'inspiration.
C'est pourquoi, pour me pas vous obliger à relire encore et encore pour trouver les changements et rajouts, j'ai décidé de ne plus mettre à jour "L'improbable accident".
La version définitive, revue et corrigée, sera mise en ligne quand je la jugerai satisfaisante, c'est-à-dire de toute façon pas avant le mois de décembre. Je le ferai savoir sur ce blog, ma page Facebook et par Twitter.
Elle vous sera accessible gratuitement pendant quelques jours avant d'être éditée en version numérique et papier (je ne sais pas encore sur quelle plateforme).

Merci encore à tous ceux qui m'ont suivi durant cette aventure.

dimanche 8 novembre 2015

NaNoWriMo, ça continue…

Déjà une semaine !

Eh oui ! Une semaine s'est écoulée, une semaine d'écriture, de doute, de joies et de petites victoires.

Les victoires, c'est jour après jour, de tenir le rythme, d'écrire coûte que coûte son quota de mots. Je suis même un peu en avance, mais ne crions pas victoire, la route est encore longue.
Les joies, c'est autour des échanges avec une communauté dynamique et enthousiaste.
Quant aux doutes, ils sont polymorphes… Bien sûr, après sept jours, je sais que je suis capable d'atteindre mon objectif quotidien de 2 000 mots minimum, même si j'ai eu une journée où d'autres occupations ont limité mon temps d'écriture.
Donc j'avance, c'est certain, mais aujourd'hui je me demande si l'histoire que j'ai commencée de raconter ne va pas trop vite, si elle ne se terminera pas bien avant d'atteindre les 50 000 mots nécessaires à la réussite de ce challenge…

Il est encore trop tôt pour le dire, mais voilà, parfois, le doute m'envahit !

dimanche 1 novembre 2015

Une nouvelle aventure commence

NaNoWriMo

Non, ce n'est pas le nom du prochain Poljack

Eh oui, il faut bien qu'il se repose de temps en temps, notre aventurier.

Lui, mais pas moi !

C'est sans doute la météo clémente qui a fait ressortir les mouches piqueuses, en tout cas celle que j'ai croisé ce matin ne m'a pas loupé !

Voilà t'y pas que sans crier gare, ni station, je me lance tête baissée dans un défi qui pourrait bien me laisser sur les genoux, avec une bonne tendinite des doigts frappeurs de clavier.

Le NaNoWriMo, c'est un mois pour écrire un roman de 50 000 mots minimum et ça a commencé ce matin.
Ça veut dire que durant les trente prochains jours, je dois écrire 1 700 mots en moyenne pour tenir la cadence, et arrivé à finir un roman dans les temps.

Quand je vois le rythme auquel j'ai progressé pour "La momie drômoise", c'est pas gagné ! Mais j'aime les défis, alors je me lance…

Donc, comme je l'ai dit plus haut, ça ne sera pas un "Poljack", mais je suis sûr que certains d'entre vous vont adoré…

Enfin, tous ceux − et celles, bien sûr − qui aiment la science-fiction…

Bon, je ne vous en dit pas plus pour l'instant, mais j'ai rien contre les messages d'encouragement…