vendredi 4 décembre 2015

Lecture : Le meurtre d'Apollon

Le meurtre d'Apollon

de Vincent Vivès

Un polar dont l'action se déroule dans la Grèce de Platon… Voilà qui avait de quoi attiser mon intérêt !

C'est donc avec curiosité et envie que je me suis lancé dans la  lecture de ce roman. À la sortie, un seul mot me vient à l'esprit : dommage !

Oui, dommage ! L'histoire est intéressante, les personnages attachants, l'intrigue tient en haleine…

Alors que lui reproche-tu ? me direz-vous.

L'auteur, Vincent Vivès, est enseignant universitaire. Et ça se sent.
Au début de son roman, il parle de la magnificence des fêtes données par les cités pour montrer leur puissance. Je ne peux m'empêcher de comparer son écriture à ce qu'il nous décrit. On y trouve une exubérance de mots choisis, dirait-on, pour montrer à quel point il maîtrise son sujet. Tous sont évidemment garantis d'origine grecque ! C'est à tel point qu'il faudrait au lecteur tenir le livre d'une main et un lexique de l'autre.
Vincent Vivès a-t-il oublié que nous ne sommes pas tous des spécialistes de l'antiquité ? Qu'il y a un lectorat en dehors des universités ?

Je n'irai pas jusqu'à déconseiller sa lecture, c'est un bon livre (malgré quelques petites choses qui m'ont gêné), mais vous êtes prévenus ! Prévoyez un bon dictionnaire du Grec ancien, il n'y a pas de glossaire inclus dans l'ouvrage.
Enregistrer un commentaire